Calendrier

« Octobre 2010 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

OSV

Le Blog du Philosophe-Voyou

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Alex et Facebook

Par OSV :: 26/10/2010 à 13:25 :: Vita quotidiana
Alex est un minable. Dans la vie, il n'est personne. Il a du mal à aligner trois mots qui se suivent. Il joue le dimanche à se déguiser en personnages sortis de la guerre des étoiles. Il porte une "banane" pour mettre ses effets personnels, carte bleu, business card, tampax, éventuellement un préservatif au cas où l'impossible se produirait. Il ne voyage que dans des auberges de jeunesses. Pas par pauvreté, mais parce que c'est un rat. Il n'a pas de chance ce rat dans la vie, car il est laid. Heureusement pour lui, Facebook est arrivé, surgi du ciel comme le tout premier rayon de soleil frappa de son dard la planète bleue. De l'état de sous-homme dans lequel il se cantonnait, le voilà passé aux premières loges, sur le devant de la scène. Et comme, il "contrôle" la technologie pour y passer le plus sombre de son temps, dans une guitoune mal éclairée dans l'arrière boutique du petit appartement de ses parents, alors, il devient une icône. Le voici avec sa petite amie devant le Colisée à Rome, genre, je tiens l'appareil, j'avance les lèvres, je prends l'air sombre et ténébreux, quitte à retoucher après avec mon Mac à la maison, et je laisse entrevoir le monument romain, faisant l'impasse la plus totale sur l'essentiel, pariant sur le raccourci que feront les internautes : Le Colisée, Alex, même combat. Et si par mégarde, Alex s'offre une après-midi à la piscine municipale, il ne perdra pas l'occasion de se faire photographier par une âme en peine, comme la sienne, le torse à moitié émergé, l'azur chloré masquant le gras de son bide, genre photo d'un modèle incognito dans sa piscine privée à l'heure du déjeuner. La liste serait longue des moments qu'Alex saisit pour se faire tout court en images, en virtuel, en air. Pour parvenir à cet état auquel la société ne le laissera jamais accéder, car elle lui fait peur, et qu'il voudrait bien être : un homme. Alors un conseil, Alex, va jusqu'au bout de ta logique, truque, trafique, maquille, pipe la réalité, va jusqu'au bout de toi-même, échaffaude, trompe, transforme et falsifie. "In relationship with Che Guevara".
Le Philosophe-Voyou - Blog créé avec ZeBlog